• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Le plus terrifiant dans 1984... est une idée philosophique

Le plus terrifiant dans 1984... est une idée philosophique

Si le manuscrit de 1984 vous intéresse (ou d'autres manuscrits et beaux livres), allez faire un tour du côté des éditions des Saint-Pères :

https://www.lessaintsperes.fr/150-1984-9791095457114.html?eff_cpt=22835061

Tags : Livres - Littérature Philosophie Culture Loisirs




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • vote
    Unchained 6 décembre 2022 16:34

    J’ai bien aimé même si j’y ai rien compris ... smiley

     


    • vote
      Le Glaude Le Glaude 6 décembre 2022 18:41

      .
      .
      information très IMPORTANTE
      .
      .
      Comment détruire l’Oxyde de Graphène qui se trouve dans le sang des personnes Vaccinées .
      .
      .
      VIDEO — 2 minutes
      .
      .
      https://odysee.com/@Re-information2.0:2/LQC_GRAPHENE_PEROXYDASE:f
      .
      .


    • vote
      News 6 décembre 2022 18:15

      Un livre prémonitoire ou l on voit que la fiction rejoint parfois le réel. Ce livre est condensé du totalitarisme sous toutes ces formes qui explique en quoi les dictatures sont basées sur l inversion des valeurs. Une réécriture du sens des mots, de la langue et de l histoire notamment.


      • 1 vote
        Djam Djam 6 décembre 2022 23:48

        Et hop ! Mat-has nous gratifie de sa énième vidéo pécho en ligne et animée par un parfait inconnu qui rêve d’être...connu un jour et de gagner de la thune grâce à sa chaîne à laquelle vous êtes prié de vous abonner... enfin, plutôt de vous attacher afin qu’elle devienne la laisse qui vous tiendra pendant un temps. 

        Et en l’occurence, l’animateur de cette vidéo tente de nous tenir presque 45 mn en glosant de façon hermétique voire en essayant de faire sérieux (ben oui, suffit d’évoquer quelques sombres mathématiques pour passer pour un esprit... affuté... sans rire !).

        2+2 = 5 est une simple formule métaphorique qui à permis à l’auteur d’évoquer dans son récit... dystopique (oui, en ces temps d’effondrement de toute intelligence, ce terme fait florès !) la question de la Réalité, laquelle engendre(rait) la Vérité. D’où l’invention du fameux Ministère de la Vérité dans le récit de 1984.

        Pour faire simple (ça repose de la vidéo) la formule sert tout bonnement à affirmer qu’in fine la Vérité est, en quelque sorte, relative. L’on ne peut rien démontrer avec une addition hormis de justifier l’invention des chiffres et des mathématiques avec ses additions, soustractions et divisions, puis avec toute la complication des nombres.

        L’invention du personnage Mr Phi est aussi une métaphore de cet état d’esprit. En bref, on peut à la fois affirmer, mathématiquement que 2+2 = 4 tout autant que = 5... ou 7 ou 1. Si l’on assène suffisamment longtemps une "vérité" et que par dessus le marché on lui colle des équations, des formules obscures, alors là, jackpot ! vous pouvez convaincre qui vous voulez à partir de n’importe quoi !

        Dernière démonstration de ce tour de passe-passe de vérité-si-je-mends... l’invention d’un coronavirus tueur. Il a suffit de la répéter en boucle pendant assez longtemps et de lui adjoindre des chiffres bien lourds significativement et l’on obtint effectivement quelques milliards (quand même !) de... croyants. 

        Ça marche tellement bien que les mêmes salopards auteurs du "narratif covid tueur" on rapidement enchaîné avec cette autre "vérité" virtuelle du.... "déréglement climatique" ! 

        Et jackpot bis ! 2=2 = 5... croyez, je le veux ! Dormez maintenant...


        • 1 vote
          christophe nicolas christophe nicolas 9 décembre 2022 15:57

          Une telle dystopie du roman 1984 ne peut pas fonctionner longtemps car les gens ont besoin de leur esprit autonome et critique pour effectuer une tache correctement. Une telle dystopie programmée amène immédiatement la ruine face à une réalité immuable et c’est pour cette raison que les empires s’effondrent Lorsque G Bush a dit "nous sommes un empire qui crée sa propre réalité", il n’avait sans doute pas conscience qu’il annonçait la chute des USA qui sont tombés dans le wokisme et le false flag pour faire des guerres, c’est à dire des politiques iniques vilipendées partout sur terres.

          Tentez d’imposer une dystopie et vous vous ferez fatalement haïr parce que vous engendrez la ruine à moyen terme.

          En revanche, il existe des dystopies accidentelles, des fausses croyances qui ont la vie dure, typiquement les épicycles de Ptolémée. Là, la dystopie tombe lorsque le problème est résolu par Copernic sauf que Galilée est mis en prison un siècle plus tard sur le même sujet donc il y a une dystopie soutenue par les savants de l’époque dont beaucoup d’ecclésiastes mal avisés.

          Newton qui précisera cette affaire plus tard était toutefois très insatisfait de ne pas trouver "l’élastique" matérialisant sa force gravitationnelle parce que ce n’est pas une force en réalité mais un champ de potentiel qui exerce une influence instantanée sans médiateur tel l’hypothétique graviton qui n’existe pas. Toutefois, comme l’influence décroit avec la distance, cela produit une onde de force dans la matière qui a bien la vitesse c, chose prouvée par des chercheurs Chinois pour les marées mais pas dans le vide. "Instantané", c’est beaucoup plus rapide que c (chose prouvée par les expériences EPR et des chercheurs plus confidentiels) mais c’est une influence, ce n’est pas un déplacement de matière ou d’énergie, toutefois, ça modifie bien l’état de la matière et ça produit des forces en elle.

          Comment vous a t-on expliqué cette dystopie actuelle à l’école ?

          Vous a t-on bobardisé que tout est relatif et que rien ne peut dépasser la vitesse de la lumière... :)



            • 1 vote
              rinbeau rinbeau 10 décembre 2022 19:27

              De la relativité d’Einstein on a dit "tout est relatif" ! Einstein n’aimait pas ce terme donné à sa théorie car justement dans un repère définit il s’ingéniait à étudier ce qui était immuable.. Mais si on changeait de repère alors ce qui était immuable variait !

              On est dans ce cas de figure avec 1984 ! Winston nous décrit un monde où les repères sont différents des nôtres et ce qui parait immuable ne l’est plus.

              Nous vivons ces phénomènes depuis 2020

              Le vaccin COVID C’est la santé

              L’Europe, c’est la paix

              Le globalisme c’est la liberté

              Le transhumanisme c’est Dieu



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès