• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
yoananda2 14 novembre 2022 14:31

@Ellen Ripley
oui et non smiley
de mon point de vue c’est un poil plus compliqué.

D’abord, je ne suis pas anti-chrétien, mais anti-christianisme. Je me contre les idées, pour les gens.
Avant hier je me disais : mais en fait, les USA, les démocrates, c’est les gauchistes, les pro-science, pro-progrès, pro-mondialisme et en face les républicains, c’est les pro-tradition, pro-religion, pro-chrétiens, pro-identité.
En France c’est un peu pareil au fond, les fachos c’est l’autre nom des cathos, et les antifa, l’autre nom des républicains, les positivistes, les anti-transcendance.

Au final, est-ce que nous sommes dans une société anti-chrétienne ?
Oui et non. Oui car évidement le christianisme est mal vu. Non parce que la république, selon moi, est l’aboutissement du christianisme. En gros, ça donne "Jésus ne reviendra jamais car la bible est un mythe, donc fabriquons nous même le jardin d’Eden". Les républicains sont juste des chrétiens sécularisés.

Donc pour moi, nous sommes encore dans une société chrétienne, post-chrétienne car l’humanisme est chrétien en fait. Et je ne suis pas humaniste parce que ce n’est pas scientifiquement conforme à ce qu’on sait aujourd’hui.

Mais pour un chrétien, oui, je reconnais que les païens comme moi étant quantité négligeable, ben le monde apparaît comme étant "anti-chrétien". C’est le monde du péché, le monde qui a oublié Dieu et qui est puni pour ça.
Sauf que pour moi, non. Jésus n’a pas été "puni" quand il est monté sur la croix. La souffrance n’est pas une punition dans le christianisme, mais une manière d’obtenir la rédemption par le pardon : on pardonne à ceux qui nous font souffrir.

Je suis évidement contre cette vision des choses.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON